wp31147e4d.png

Actions sociales

wp46997452.jpg
wp2d7108c0.png
wp4291326d.png
wp93fe5b94.png
wpd1d4be37.png
wpfc7b5bdb.png

Ayokisland est une entreprise mixte engagée dans la production agricole et l'accueil du public

le changement climatique est notre principal adversaire

Ayokisland, c’est une ouverture du tourisme à la découverte du milieu marin et terrestre sous un climat tropical humide, à savoir un climat souvent extrême, entre forte chaleur et forte humidité, conditions sinon idéales pour une forte croissance de la végétation, de l’abondance des espèces, et d’une forte diversification de celles ci.

Cependant, et tel a d’ailleurs été l’objet de la COP21 à Paris en décembre 2015, le climat change, et les régions les plus touchées par ce changement sont les pays à climat extrême, le Grand nord et l’antarctique, ainsi que les pays tropicaux et équatoriaux.

Aux Philippines, l’existence des typhons n’a rien d’exceptionnelle. Ce qui l’est, c’est la violence de ceux ci aujourd’hui , et le décalage hors de la saison des pluies. Le climat est donc en train de changer, plus probablement certaines îles et portions terrestres seront englouties.

Pour l’instant, le pire drame est bien celui des variations anormales des saisons, jusqu’alors bien définies (saison des pluies 3 à 4 mois de juin à septembre), et la culture du riz, culture de base aux Philippines comme dans d’autres pays d’Asie, se trouve affectée par l’irrégularité des pluies, soit très violentes détruisant tout, soit, plus souvent, par des périodes de sécheresse non prévisibles affectant profondément la culture.

Prenant conscience quant à cette situation anormale, et plus encore quant aux conséquences sur la nutrition des populations, sur leur devenir même dans des régions rurales comme à Trinidad Bohol, notre activité Ayokisland souhaite vous faire découvrir les Philippines avec l'oeil de l’explorateur que vous serez, mais aussi être un acteur dans le développement de l’agriculture. En conséquence, Ayokisland redistribuera une partie de sa marge au profit des agriculteurs de M. Roxas, non sous une forme monétaire, mais en assurant l’approvisionnement en  matériel, certes rudimentaire, mais nécessaire pour développer les nouvelles techniques quant à la culture du riz en intensifiant le soin aux plants et en usant d’une fertilisation organique et une gestion plus rationnelle de l’eau. La technique dite du SRI (system rice intensification) est aujourd’hui la base sur laquelle nous nous appuyons , et vous invitons à en découvrir les principes via YouTube, dont nous vous proposons deux documents

wp866bf06c_0f.jpg
wp430ae2b6_0f.jpg

Nos objectifs

une partie de nos marges sera réinvestie dans le développement local

- Nos marges ne sont pas importantes, d’autant que nos objectifs restent de développer l’écotourisme aux Philippines pour un public francophone à un prix abordable pour tous ceux qui veulent découvrir des choses formidables dans un pays lointain, mais nous souhaitons également que cela puisse profiter aux habitants de M. Roxas quant à produire mieux du riz, quantitativement d’abord, et en respectant l’environnement grâce aux techniques dites du SRI.

- Nous investirons 50 000 pesos (1 000 €) chaque année dans du matériel de binage, ainsi que dans la construction de bassins de rétention d’eau et l’irrigation via un ou des moteurs pompes.

- Votre investissement vacances reste d’abord la satisfaction pour nous de vous rendre heureux pendant vos séjours, mais aussi d’avoir un engagement social dans un contexte de soutien, modeste certes, mais aussi essentiel dans ce micro territoire qu’est notre village M. Roxas  

la priorité sera donnée à la réalisation locale de cono weeder et dans la gestion de l'eau

Nos choix techniques

1°. Construction de bassins intermédiaires pour la récupération des eaux de ruissellement  pendant les pluies.

2°. Complément d’équipements en moteurs pompes

3°. Notre principal choix; construire par les moyens locaux et équiper tous les fermiers du village en « cono weeder », outil essentiel pour le binage (sarclage et travail localisé du sol autour des plants de riz)

wp30d88d10.jpg
wp597ecf02_0f.jpg
wpfb7f568b.gif
wp06593fe8_0f.jpg